Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

WASHINGTON/SEOUL, 20 oct. -- Le récent tir de missile balistique de la Corée du Nord révèle la nécessité urgente d'un engagement par le dialogue avec le pays ermite, a déclaré un haut officiel du gouvernement sud-coréen ce mardi (heure américaine).

Cet officiel a également indiqué que la Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis ont partagé leurs préoccupations sur le tir de missile balistique. «Il y a des préoccupations sur les tirs continus de missiles par la Corée du Nord qui peuvent affecter les efforts (pour reprendre le dialogue) dans une certaine mesure, alors que nous discutons des moyens de faire revenir la Corée du Nord au dialogue», a dit cet officiel sous condition de l'anonymat.

«Il y a encore des regards selon lesquels le tir de missile illustre d'autre part la nécessité d'engager rapidement un dialogue avec la Corée du Nord», a-t-il détaillé sur la réunion trilatérale des émissaires nucléaires de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis tenue mardi à Washington.

A ce propos, la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a noté dans un briefing de routine mardi que «ces lancements soulignent également le besoin urgent de dialogue et de diplomatie».

Elle a également confirmé l'engagement des Etats-Unis pour le dialogue avec la Corée du Nord en disant que «notre offre reste de nous rencontrer n'importe où, n'importe quand sans conditions préalables», a-t-elle dit en ajoutant que «nous appelons la RPDC à s'abstenir de nouvelles provocations et à s'engager dans un dialogue soutenu et substantiel», faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, la République populaire démocratique de Corée.

La Corée du Nord a effectué un tir de ce qui sembe être un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) juste après la rencontre bilatérale à Washington entre l'envoyé spécial américain pour la Corée du Nord, Sung Kim, et le représentant spécial sud-coréen pour la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne, Noh Kyu-duk. A cette réunion, le premier a confirmé l'engagement des Etats-Unis pour un dialogue avec la Corée du Nord.

Concernant la réunion tripartite de mardi, Noh a affirmé que «dans cette rencontre, la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon ont partagé leurs positions sur les récentes conditions autour de la péninsule coréenne, incluant le dernier tir de missile. Les trois parties se sont mises d'accord sur l'importance de maintenir la stabilité de la péninsule coréenne et de travailler étroitement afin de relancer le processus sur la péninsule coréenne dans un bref délai».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page