Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Moon promet davantage de soutien financier pour la vaccination contre le Covid-19 dans l'Asean

26.10.2021 à 21h58 replay time02:04

Regarder la prochaine

SEOUL, 26 oct. -- La Corée du Sud fournira 5 millions de dollars supplémentaires à un fonds régional pour aider les pays d'Asie du Sud-Est à augmenter leur taux de vaccination contre le Covid-19, a déclaré ce mardi le président Moon Jae-in.

Moon a fait cette promesse lors du sommet annuel Corée du Sud-Asean, organisé par liaison vidéo, avec les dirigeants des Etats membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) plus tôt dans la journée.

Au cours du sommet, Moon s'est dit préoccupé par le fait que la reprise économique mondiale soit entravée par la propagation rapide du variant Delta hautement contagieux.

«La solidarité et la coopération sont le seul moyen de surmonter la crise du coronavirus», a déclaré Moon lors du sommet.

La Corée du Sud participe activement au fonds de réponse de l'Asean pour le Covid-19 et à la réserve régionale de fournitures médicales essentielles.

Moon a également demandé aux dirigeants de l'Asean de soutenir les efforts visant à reprendre rapidement les pourparlers entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, ainsi qu'entre la Corée du Nord et les Etats-Unis pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Le dialogue avec la Corée du Nord est au point mort depuis qu'un sommet entre le président américain de l'époque, Donald Trump, et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est terminé sans accord en février 2019.

Dans une déclaration conjointe, Moon et les dirigeants de l'Asean ont réaffirmé leur volonté d'approfondir leurs liens dans le cadre de la nouvelle politique Sud de Séoul, qui vise à réduire la dépendance économique de la Corée du Sud vis-à-vis de la Chine.

Ils ont également noté «les défis socio-économiques posés par la pandémie de Covid-19 à la région et la nécessité d'entreprendre une coopération régionale plus forte afin de relever conjointement ces défis et établir un avenir plus résilient et durable», selon le communiqué.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page