Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La Corée du Nord organise une compétition de tirs d'artillerie

07.11.2021 à 15h51 replay time00:41

Regarder la prochaine

SEOUL, 07 nov. -- La Corée du Nord a organisé une compétition de tirs d'artillerie pour renforcer ses capacités de défense comme prescrit par la «politique militante» du Parti du travail, a rapporté ce dimanche l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

La compétition s'est déroulée samedi pour vérifier la «manière dont les troupes mécanisées de l'APC conduisent des exercices dans le but d'accroître les capacités de combat de leur artillerie mobile», selon la KCNA. L'APC est le sigle de l'Armée populaire de Corée (du Nord).

Pak Jong-chon, membre du présidium du bureau politique du Parti, a supervisé la compétition. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n'a pas assisté à l'événement.

«Aussitôt que les ordres de tir ont été donnés par les commandants des unités combinées, les canons destinés à anéantir l'ennemi ont bombardé de manière compétitive les cibles pour les frapper précisément», a déclaré la KCNA.

L'unité qui a gagné la première place a reçu un «certificat de canonnier maître, une médaille et un badge» et Pak a été «grandement satisfait des résultats de la compétition», a rapporté l'agence.

Il est rare de voir le Nord rapporter une compétition de tirs d'artillerie qui n'a pas été présidé par son numéro un.

La compétition a eu lieu alors que Pyongyang appelle la Corée du Sud et les Etats-Unis à renoncer au «double standard», critiquant ces derniers pour décrire ses activités militaires comme des «provocations» tout en justifiant les leurs comme une dissuasion.

Hier, le Tongil Sinbo, un magazine hebdomadaire nord-coréen, a dénoncé l'organisation par la Corée du Sud d'un exercice aérien combiné avec les Etats-Unis, en le décrivant comme une «répétition de guerre» qui va à l'encontre des efforts visant à instaurer la paix sur la péninsule coréenne.

Séoul et Washington ont tenu la semaine dernière un exercice aérien annuel de cinq jours à faible intensité, vraisemblablement pour soutenir la diplomatie en cours en vue de relancer le dialogue avec la Corée du Nord.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page