Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Séoul renforce la surveillance de la désinformation sur la Corée du Nord

06.12.2021 à 21h47 replay time00:38

Regarder la prochaine

SEOUL, 06 déc. -- Le gouvernement sud-coréen va intensifier ses efforts pour surveiller les fausses informations sur la Corée du Nord qui «déforment l'environnement politique» des relations intercoréennes, ont annoncé ce lundi des responsables.

L'Assemblée nationale a approuvé un budget de 1.500 milliards de wons (1,27 milliard de dollars) pour le ministère de l'Unification chargé des affaires intercoréennes l'année prochaine, dont 200 millions de wons visant à lancer le nouveau programme de surveillance.

Le programme a été suggéré suite aux «besoins d'une surveillance plus systématique en raison de la diffusion fréquente d'informations fausses et fabriquées concernant la Corée du Nord sur les nouvelles plates-formes médiatiques, ce qui a entraîné diverses conséquences négatives, notamment la distorsion de l'environnement politique», a expliqué la porte-parole du ministère, Lee Jong-joo, lors d'un point de presse régulier.

Le ministère consultera des experts afin d'élaborer un plan détaillé sur la nouvelle initiative, y compris ceux qui seront chargés de mener les affaires, ainsi que la portée et la méthode des activités de surveillance, a-t-elle déclaré.

Cette décision est la dernière d'une série d'efforts déployés par le ministère dans le but d'empêcher la propagation de rumeurs sans fondement sur le royaume ermite, après le lancement l'année dernière d'une section «réponse aux fausses nouvelles» sur son site Web.

En parallèle, Lee a fait référence à un «article spéculatif» lorsqu'elle a été interrogée sur un récent article affirmant que la Corée du Sud envisageait d'envoyer une lettre du président Moon Jae-in au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un afin discuter de l'initiative de Séoul pour déclarer une fin officielle à la guerre de Corée (1950-1953).

«Je ne pense pas qu'il soit approprié de commenter un article spéculatif», a-t-elle déclaré.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page