Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Cheong Wa Dae : pas de boycott des JO de Pékin envisagé pour le moment

08.12.2021 à 22h08 replay time00:34

Regarder la prochaine

SEOUL, 08 déc. -- La Corée du Sud n'envisage pas de boycott diplomatique des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 et le pays est toujours indécis sur la question, a indiqué ce mercredi un haut responsable présidentiel.

L'officiel, qui a requis l'anonymat, a fait ces remarques lorsqu'il a été interrogé sur l'annonce du gouvernement américain d'organiser un boycott diplomatique des prochains JO en raison des violations des droits humains commises par la Chine.

Le responsable a fait savoir que Washington avait informé Séoul du boycott diplomatique et que le gouvernement sud-coréen n'avait pas décidé de se joindre à la décision américaine.

«Aucune décision n'a été prise sur la participation de notre gouvernement», a répondu l'officiel.

En réponse à l'annonce des Etats-Unis, la Corée du Sud a réitéré son soutien de principe aux Jeux de Pékin, exprimant à nouveau l'espoir qu'ils contribueront à favoriser la paix et les relations intercoréennes.

Le gouvernement de Moon Jae-in espère que les Jeux olympiques de Pékin permettront de relancer le processus de paix en Corée, similaire aux avancées réalisées lors des JO de PyeongChang 2018.

Certains considèrent les JO de Pékin comme une chance potentielle de faire des progrès significatifs dans la démarche du gouvernement Moon pour déclarer la fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953).

Lorsqu'on lui a demandé si le boycott diplomatique américain des JO de Pékin pourrait affecter les chances de déclarer la fin de guerre, le responsable a déclaré qu'il n'y a pas de «relation directe» entre la déclaration et les Jeux olympiques.

Le responsable a également indiqué que la Corée du Sud et les Etats-Unis sont en consultation pour déclarer la fin de la guerre de Corée, mais la réponse de la Corée du Nord est toujours en question.

Moon intensifie ses efforts diplomatiques pour pouvoir déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée, affirmant que cela constituerait le premier pas vers la paix et la dénucléarisation dans la péninsule coréenne.

La guerre de Corée, au cours de laquelle la Corée du Sud et un commandement des Nations unies dirigé par les Etats-Unis se sont battus contre les forces d'invasion nord-coréennes soutenues par la Chine, s'est terminée par un armistice et non par un traité de paix.

Moon pense que déclarer la fin de guerre contribuera à relancer les pourparlers de paix bloqués avec la Corée du Nord.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page