Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 11 jan. -- Un pilote de l'armée de l'air est décédé ce mardi après que son avion de chasse F-5E se soit écrasé dans le centre de la Corée du Sud, selon l'armée.

L'appareil s'est écrasé dans une montagne à Hwaseong, à une quarantaine de kilomètres au sud de Séoul, à 13h46, quelques minutes après avoir décollé d'une base de l'armée de l'air située dans la ville voisine de Suwon, ont-ils précisé.

«Un voyant d'incendie s'est allumé sur les côtés gauche et droit de l'avion après le décollage de la base de Suwon à 13h44, et l'avion a rapidement piqué du nez», a déclaré l'armée de l'air dans un communiqué.

Le pilote, qui avait le rang de capitaine, a tenté de s'éjecter mais n'y est pas parvenu, ajoute le communiqué.

L'armée de l'air va former une équipe pour enquêter sur la cause exacte de l'incident, a-t-elle fait savoir.

Le chasseur s'est écrasé à une centaine de mètres d'un village.

Aucune victime civile n'a été signalée. Les autorités ont déclaré que le chasseur ne transportait pas d'explosifs.

Au total, 12 F-5 exploités par l'armée de l'air se sont écrasés depuis 2000, ce dernier incident compris.

L'armée possède actuellement environ 80 F-5, et prévoit de les retirer progressivement du service d'ici 2030.

La Corée du Sud a utilisé environ 200 F-5 depuis les années 1970, dont la plupart sont hors service ou le seront bientôt après avoir atteint leur cycle de vie complet.

Le même type de jet s'était écrasé dans une montagne du centre de la Corée du Sud en 2013 lors d'un entraînement en raison d'un mauvais entretien.

Un chasseur F-35A a effectué la semaine dernière un atterrissage d'urgence à Seosan, à 150 kilomètres au sud de Séoul, lors d'une séance d'entraînement.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page