Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 13 jan. -- La Corée du Sud a déclaré ce jeudi que les Etats-Unis cherchent à appliquer des sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord pour donner une réponse unifiée de la communauté internationale aux récentes provocations de Pyongyang.

Washington semble vouloir étendre les sanctions dans le cadre des résolutions existantes du Conseil de sécurité de l'ONU, au lieu d'adopter de nouvelles résolutions, selon Choi Young-sam, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Il a fait référence à un message de l'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, publié quelques heures après l'annonce par l'administration Joe Biden de ses propres sanctions contre six responsables nord-coréens liés au programme de missiles balistiques et aux armes de destruction massive de Pyongyang.

En plus des désignations d'aujourd'hui par le département d'Etat américain et le département du Trésor américain, les Etats-Unis proposent des sanctions de l'ONU à la suite des six lancements de missiles balistiques par la Corée du Nord depuis septembre 2021, dont chacun était en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Interrogé sur la démarche de Washington, Choi a déclaré que cela reflétait sa poursuite du dialogue et de la diplomatie impliquant Pyongyang et son appel à la communauté internationale afin qu'elle se montre solidaire face aux tirs d'essai consécutifs de ce que la Corée du Nord prétend être des missiles hypersoniques, plus tôt ce mois-ci.

«Cela est considéré comme reflétant la position actuelle des Etats-Unis selon laquelle le dialogue et la mise en œuvre de sanctions contre la Corée du Nord sont impératifs», a déclaré Choi lors d'un point de presse régulier.

Il a ajouté que la Corée du Sud collaborerait avec les Etats-Unis à cet égard.

«La Corée du Sud et les Etats-Unis continueront à déployer leurs efforts pour reprendre le dialogue afin de trouver une solution de fond au problème nucléaire nord-coréen», a déclaré Choi. «Nous exhortons la Corée du Nord à revenir à la table des négociations sans aggraver la situation.»

La Corée du Nord fait déjà l'objet d'un large éventail de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU pour ses essais nucléaires et de missiles à longue portée, qui interdisent tout lancement utilisant des technologies de missiles balistiques. De nombreux observateurs s'accordent à dire que la mise en œuvre est cruciale.

On ne sait pas encore si le Conseil de l'ONU parviendra à un consensus sur des sanctions supplémentaires contre Pyongyang, d'autant plus que deux membres permanents, la Chine et la Russie, ont un droit de veto.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont informé la Corée du Sud à l'avance de sa décision d'imposer les dernières sanctions aux responsables nord-coréens par voie diplomatique, a déclaré un responsable du ministère des Affaires étrangères.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page