Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

WASHINGTON, 13 jan. -- Les Etats-Unis ont exhorté ce jeudi la Corée du Nord à s'abstenir de provocations supplémentaires et à s'engager dans un dialogue à la place.

Un porte-parole du département d'Etat a également renouvelé la condamnation américaine pour les récents tirs d'essai de missiles.

«Nous condamnons les tirs de missiles balistiques de la RPDC. Ces tirs sont une violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) et posent une menace aux voisins de la RPDC et à la communauté internationale», a déclaré le porte-parole à l'agence de presse Yonhap dans un e-mail, en demandant l'anonymat.

RPDC est le sigle du nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

«Nous appelons la RPDC à s'abstenir de nouvelles provocations et s'engager dans un dialogue soutenu et réel», a ajouté le porte-parole.

Les remarques interviennent peu après qu'un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé les Etats-Unis d'essayer d'imposer des sanctions contre le Nord et à l'empêcher d'exercer son droit légitime à l'autodéfense.

L'officiel nord-coréen a également revendiqué que le Nord sera «forcé d'y réagir de manière plus ferme et déterminée» si les Etats-Unis adoptent une telle position de confrontation.

La Corée du Nord a tiré un soi-disant missile hypersonique mardi (heure de Séoul), le deuxième du genre en moins d'une semaine.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a dit que les tirs de missiles auraient visé à obtenir l'attention des Etats-Unis et étaient une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

L'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré mercredi que Washington avait proposé des sanctions supplémentaires du Conseil de sécurité contre Pyongyang.

Les Etats-Unis ont également imposé des sanctions contre six représentants nord-coréens basés en Chine et en Russie pour s'être procuré illégalement des matériaux pour les programmes d'armes de destruction massive (ADM) et de missiles balistiques du Nord.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page