Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La Corée du Sud signe un MoU pour la vente de son missile Cheongung-II aux EAU

17.01.2022 à 09h31 replay time02:16

Regarder la prochaine

DUBAI, 17 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud a signé un accord préliminaire avec les Emirats arabes unis (EAU) pour la vente de missiles sol-air de moyenne portée, connu sous le nom de M-SAM, au pays du golfe Persique, un dernier signe de renforcement de la coopération dans le domaine de la défense entre les deux pays.

L'entente a été signée après un entretien entre le président Moon Jae-in, actuellement en visite aux EAU, et le Premier ministre émirien Mohammed ben Rachid Al Maktoum à Dubaï, a déclaré Cheong Wa Dae, sans fournir plus de précisions, notamment sur la valeur du protocole d'accord (MoU).

Mais des médias ont indiqué que l'accord devrait atteindre 3,5 milliards de dollars. En novembre dernier, les EAU avaient annoncé qu'ils projetaient d'acquérir les missiles.

Le missile en question, appelé Cheongung-II, est un élément clé du programme antimissile multicouche de la Corée du Sud.

Cheongung, signifie «arc du ciel» en coréen. Equipé d'une technologie d'«interception et destruction», le missile a été conçu pour intercepter les missiles de l'ennemi à des altitudes inférieures à 40 km.

Depuis 2011, les troupes sud-coréennes de l'unité Akh, qui veut dire «frère» en arabe, effectueront la mission d'aider à entraîner des forces spéciales des EAU et de protéger les résidents sud-coréens là-bas en cas d'urgence.

Kang Eun-ho, le chef de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA), a fait savoir à des journalistes que le MoU constituait le plus grand accord pour l'exportation d'une seule arme, mais a refusé de dévoiler la valeur de l'accord, en citant le côté sensible du dossier.

A la question de savoir si son agence est en train de discuter avec d'autres pays pour vendre le système M-SAM, Kang a répondu «oui».

Au cours de la réunion, Moon et le Premier ministre des EAU ont également discuté des moyens d'étendre la coopération en matière d'infrastructures, de lutte contre le changement climatique et d'espace. Les deux dirigeants ont aussi abordé la candidature de la Corée pour accueillir l'Expo 2030 à Busan.

Avant la réunion, Moon s'est rendu à la cérémonie de la Journée de la Corée à l'Expo 2020 de Dubaï.

Les EAU sont la première étape de la tournée dans trois pays du Moyen-Orient de Moon, qui comprend aussi l'Arabie saoudite et l'Egypte.

Moon se rendra mardi à Riyad où il s'entretiendra avec le prince héritier et le dirigeant de facto de l'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page