Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La Corée du Nord dit avoir confirmé la précision de ses missiles guidés tactiques avec des tirs d'essai

18.01.2022 à 08h54 replay time00:39

Regarder la prochaine

SEOUL, 18 jan. -- La Corée du Nord a déclaré ce mardi avoir effectué hier des tirs d'essai de missiles guidés tactiques pour confirmer la précision de ces armes produites actuellement.

L'armée sud-coréenne a dit lundi que le Nord avait tiré deux missiles balistiques à courte portée présumés vers l'est depuis l'aéroport de Sunan à Pyongyang, la quatrième démonstration de force du Nord ce mois-ci.

«Les tirs d'essai ont visé à évaluer de manière sélective les missiles guidés tactiques en production et en déploiement et à vérifier la précision du système d'armes», a indiqué l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n'a pas assisté aux lancements.

Les tirs de lundi semblent avoir impliqué la version nord-coréenne du système de missiles tactiques de l'armée américaine (ATACMS), appelée KN-24, selon une photo publiée par le média nord-coréen. Le missile est connu pour suivre une trajectoire complexe afin d'échapper à toute interception.

«Les deux missiles guidés tactiques lancés depuis la région occidentale de la Corée du Nord ont frappé avec précision une île cible dans la mer de l'Est de la Corée», a indiqué la KCNA.

L'Académie des sciences de défense (ADS), qui a effectué les tirs d'essai, a «confirmé la précision, la sécurité et l'efficacité de l'opération du système d'armes en production», a-t-elle ajouté.

Les derniers tirs du Nord sont intervenus seulement trois jours après le lancement de deux missiles depuis une plate-forme ferroviaire lors d'un exercice de tir vendredi dernier, quelques heures après que Pyongyang a mis en garde contre une «réaction plus forte et certaine» aux nouvelles sanctions américaines.

Les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre six Nord-Coréens impliqués dans les programmes d'armes de destruction massive (ADM) et de missiles balistiques du Nord mercredi dernier suite au lancement d'un soi-disant missile hypersonique les 5 et 11 janvier.

Les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang sont dans l'impasse depuis le sommet de Hanoï en février 2019.

Les derniers missiles ont volé environ 380 km à une altitude de 42 km, selon le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page