Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Séoul et Riyad conviennent de développer conjointement un écosystème de l'hydrogène

19.01.2022 à 07h50 replay time02:15

Regarder la prochaine

RIYAD, 18 jan. -- Le président Moon Jae-in, arrivé ce mardi en Arabie saoudite, s'est entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane, dirigeant de facto du royaume riche en pétrole, et les deux parties sont convenues de développer conjointement un écosystème de l'hydrogène.

Après avoir tenu les pourparlers au palais Al-Yamamah à Riyad, les deux pays ont signé des accords préliminaires pour développer ensemble de l'«hydrogène vert» produit à partir de sources d'énergie renouvelables et pour construire conjointement un écosystème de l'hydrogène, a indiqué le bureau de Moon dans un communiqué.

Dans le cadre de ces accords, la Corée du Sud pourrait obtenir un approvisionnement en hydrogène et en ammoniac neutres en carbone en provenance d'Arabie saoudite. En retour, Séoul pourrait aider Riyad à exploiter des voitures à hydrogène et des stations-service à hydrogène, selon le communiqué.

Durant la réunion, Moon a noté la politique «Vision 2030» de l'Arabie saoudite visant à réduire la dépendance du pays au pétrole et à développer son secteur des services publics.

Moon a également affirmé que les deux pays ont élargi leur coopération au-delà de la construction, des infrastructures et de l'énergie dans des domaines tels que l'hydrogène, la défense, la propriété intellectuelle et la médecine.

L'Arabie saoudite est le plus grand partenaire commercial de la Corée du Sud au Moyen-Orient. Le royaume est également le plus grand fournisseur de pétrole brut de la Corée du Sud.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a exprimé son soutien aux efforts de Moon pour instaurer la paix dans la péninsule coréenne, selon le communiqué.

Après les pourparlers, le chef de l'Etat participera à un forum d'affaires et rencontrera Yasir al-Rumayyan, président d'Aramco, le géant pétrolier du royaume. Le patron d'Aramco dirige également le fonds souverain saoudien, connu sous le nom de Fonds d'investissement public (PIF).

Le voyage en Arabie saoudite fait suite à une visite de quatre jours à Dubaï qui a compris la signature d'un accord préliminaire avec les Emirats arabes unis (EAU) pour vendre des missiles sol-air de moyenne portée dans le dernier signe d'approfondissement de la coopération en matière de défense entre les deux nations.

Moon se rendra en Egypte mercredi.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page