Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 03 mai -- Le nombre de cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est passé ce mardi à plus de 50.000, après un creux de près de trois mois la veille, alors que Séoul cherche à opérer un retour à la vie normale dans un contexte de diminution progressive récente des infections.

Le pays a signalé 51.131 nouvelles contaminations, dont 45 provenant de l'étranger, portant le bilan à 17.346.753, a indiqué l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le décompte de mardi a plus que doublé par rapport aux 20.084 de la veille. Mais il s'agissait toujours d'une baisse marquée par rapport à la semaine précédente, lorsque le chiffre était resté supérieur à 80.000.

Les autorités sanitaires ont recensé 49 décès dus au Covid-19 mardi, contre 83 lundi, portant le total à 23.007. Le taux de mortalité s'élevait à 0,13%. Le nombre de patients gravement malades s'est élevé à 417, contre 461 signalés la veille. Le chiffre a été en baisse ces derniers jours pour arriver dans les 400 pendant quatre jours de suite, selon la KDCA.

Alors que le pays a connu une tendance baissière des nouvelles transmissions après la pire vague de virus provoquée par le variant Omicron hautement transmissible, le gouvernement a assoupli les règles antivirus strictes pour soutenir le retour à la vie normale de la population.

Lundi, l'obligation du port du masque à l'extérieur a été levée après plus de 18 mois d'application, sauf pour les grands rassemblements de 50 personnes ou plus. Le mois dernier, le gouvernement a également entièrement retiré les limites des rassemblements privés et le couvre-feu pour les commerces.

Mais le port du masque est toujours recommandé lorsqu'il est difficile pour les gens de se tenir à 1 mètre les uns des autres lors de rassemblements et dans des circonstances où de nombreuses gouttelettes de salive peuvent être expulsées, comme lors de spectacles propices aux cris et aux chants. Le gouvernement a également précisé que le port du masque à l'intérieur devait rester en place pendant encore un certain temps.

Lundi à minuit, 44,55 millions de personnes, soit 86,8% de la population, avaient été vaccinées avec les deux premières doses de vaccin, et 33,14 millions de personnes avaient reçu leur premier rappel, soit 64,6%. Le nombre de ceux qui ont reçu une deuxième dose de rappel s'est élevé à 2,12 millions, ce qui représente 4,4% de la population totale du pays, a indiqué la KDCA.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page