Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 05 mai -- Le Service national du renseignement (NIS) a annoncé ce jeudi avoir rejoint le groupe de cyberdéfense de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan) en tant que premier membre asiatique.

Le NIS a rejoint officiellement le Centre d'excellence pour la cyberdéfense en coopération (CCDCOE : Cooperative Cyber Defense Center of Excellence) de l'Otan basé à Tallinn, en Estonie, et représentera la Corée du Sud dans les activités de formation et de recherche du centre.

«Nous projetons de renforcer nos capacités de réponse dans le cyberespace à un niveau international en augmentant notre personnel envoyé au centre et en étendant le champ de formation conjointe», a déclaré le NIS.

Le centre a été établi en 2008 suite à une cyberattaque russe qui a paralysé le réseau des institutions publiques estoniennes.

L'adhésion de la Corée du Sud a porté le nombre des membres du centre à 32 dont 27 sont des Etats membres de l'Otan.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page