Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 19 mai -- La Corée du Nord étudie actuellement le timing dans la perspective de mener un septième essai nucléaire après avoir achevé les préparatifs, a dit ce jeudi le Service national du renseignement (NIS).

L'agence de renseignement a également indiqué dans un briefing à huis clos à des députés qu'il y avait des signes montrant que la Corée du Nord pourrait lancer un missile balistique intercontinental (ICBM) même si elle lutte contre la propagation rapide du nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette assertion est intervenue sur fond de préoccupations selon lesquelles la Corée du Nord pourrait procéder à une grave provocation durant la visite du président américain Joe Biden à Séoul cette semaine pour un sommet avec le président Yoon Suk-yeol.

«Il ne serait pas anormal pour la Corée du Nord de lancer un missile ou d'effectuer un essai nucléaire à un moment, alors que des signes (de telles provocations) sont détectés et Pyongyang a presque achevé ses préparatifs», a indiqué le député Kim Byung-kee, du principal parti d'opposition, le Parti démocrate (PD), à des journalistes.

Kim Tae-hyo, premier conseiller adjoint à la sécurité nationale du bureau présidentiel, a déclaré hier que les préparatifs du Nord pour un tir d'ICBM semblaient «imminents».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page