Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 21 mai -- A l'issue du sommet bilatéral entre le président Yoon Suk-yeol et son homologue américain, Joe Biden, le premier a indiqué ce samedi que les deux parties ont partagé les mêmes objectifs de dénucléariser complètement la Corée du Nord et d'évoluer vers une alliance stratégique globale et ont discuté des moyens de les atteindre d'une manière approfondie.

A la conférence de presse conjointe donnée après ce premier sommet entre les deux chefs d'Etat, le président Yoon a noté que «l'alliance entre Séoul et Washington devrait faire face à de nouveaux défis comme la crise pandémique, le changement climatique, le changmenet de l'ordre des échanges commerciaux, la restructuration des chaînes d'approvisionnement et la crise démocratique en plus de la longue problématique de dénucléariser la Corée du Nord».

Il a aussi dit que «ces défis à relever seront résolus à travers la solidarité entre les pays qui partagent des valeurs communes comme la démocratie, la liberté et les droits de l'Homme» en ajoutant que «l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis est un modèle de ce genre de solidarité.»

Yoon a également détaillé que «les deux parties ont confirmé le même objectif de dénucléarisation complète de la Corée du Nord» en ajoutant que «nous sommes d'accord pour dire que le maintien des moyens d'une dissuasion forte est le plus important et il n'y aura pas de compromis sur la question sécuritaire.» Il a également mis l'accent sur le fait que «le président Biden a affirmé ses promesses de défense de la Corée du Sud et de dissuasion étendue réelle».

A une question sur le plan d'action de la dissuasion étendue, le président Yoon a indiqué la tenue de «discussions sur les exercices militaires sud-coréano-américains de diverses manières en préparation aux attaques nucléaires nord-coréennes». «Les promesses de déploiement des moyens stratégiques des forces armées américaines en cas de besoin face aux actes déstabilisateurs de la Corée du Nord de manières appropriée et opportune et les mesures additionnelles ont été également discutées», a répondu Yoon en ajoutant que les deux pays continueront à discuter de ces sujets à travers le Conseil de sécurité nationale dans les deux pays.

«Si la Corée du Nord avance vers une dénucléarisation effective, nous prépareront un projet audacieux pour l'économie nord-coréenne et pour l'amélioration de la qualité de vie des Nord-Coréens en coopération avec la communauté internationale», a-t-il assuré en ajoutant que «concernant la situation épidémique au Nord, nous avons un plan actif d'aides dans le cadre humanitaire et des droits de l'Homme à part les problématiques politiques et militaires.» Yoon a dit que «la Corée du Nord doit répondre favorablement à cette proposition tout en lançant des mesures effectives vers la dénucléarisation».

Le président Yoon a également souligné que «nous vivons actuellement dans une ère où l'économie devient une question de sécurité alors que la sécurité se traduit directement par l'économie» en notant que «nous allons coopérer (avec les Etats-Unis) dans les domaines des semi-conducteurs, des batteries, de l'énergie nucléaire, du développement aérospatial et des nouvelles industries.»

Quant au projet du cadre économique de l'Indo-Pacifique (IPEF) mené par les Etats-Unis, il a noté que «les régions de l'Indo-Pacifique sont des zones importantes pour la Corée du Sud et les Etats-Unis», «les deux pays vont établir un ordre propre en Indo-Pacifique en se basant sur les normes alors que le premier pas est l'adhésion (de la Corée du Sud)».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page