Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 juin -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud sont restés ce jeudi sous la barre des 10.000 pour le 14e jour d'affilée sur fond de régression continue de la vague Omicron même si le pays reste vigilant face à la possibilité d'une nouvelle résurgence.

Le pays a ajouté 7.497 nouvelles infections au Covid-19, dont 92 provenant de l'étranger, portant le bilan à 18.305.738, a indiqué l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le décompte journalier demeure sous la barre des 10.000 depuis le 10 juin. Il continue à diminuer à un rythme relativement constant après avoir atteint un pic de plus de 620.000 à la mi-mars en plein milieu de la vague Omicron.

La KCDA a rapporté 14 décès dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 24.488, pour un taux de mortalité de 0,13%. Le nombre de patients gravement malades s'est élevé à 58, contre 64 la veille.

Malgré la tendance à la baisse, les autorités sanitaires restent vigilantes, l'assouplissement des restrictions antivirus pouvant provoquer une autre recrudescence du virus.

Le gouvernement prévoit que le rythme du ralentissement de la propagation de l'épidémie de Covid-19 atteindra bientôt sa limite et une autre vague épidémique pourrait être déclenchée autour de la saison des vacances d'été.

Les autorités sanitaires ont décidé de maintenir l'auto-isolement obligatoire de sept jours pour les patients du Covid-19 jusqu'au 17 juillet, un deuxième prolongement après celui de mai.

La Corée du Sud a éliminé la plupart des mesures de distanciation sociale, excepté le port du masque à l'intérieur, à la mi-avril, une décision destinée à un retour à la normalité pré-pandémique.

Des officiels sanitaires ont indiqué que le nombre hebdomadaire de décès devait rester sous la barre des 100 et le taux de mortalité en dessous de 0,1% pour que la règle d'isolement soit levée.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page