Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 28 juin -- Le ministre de l'Economie et des Finances, Choo Kyung-ho, a demandé ce mardi aux entreprises de s'abstenir d'augmenter de manière excessive les salaires des employés, car cela pourrait encore accélérer l'inflation.

Choo a fait cette demande lors d'une réunion avec des membres de la Fédération coréenne des entreprises (KEF), dont Sohn Kyung-shik, chef de la fédération et président du groupe CJ, et Rhee In-yong, président de Samsung Electronics Co. «Nous craignons que certaines entreprises informatiques et de grands conglomérats aient récemment augmenté les salaires, et une telle tendance a montré des signes de propagation à d'autres industries et entreprises», a noté Cho.

«Les augmentations salariales excessives aggravent non seulement la situation de l'inflation, mais élargissent également l'écart salarial entre les grandes entreprises et les petites et moyennes entreprises, ce qui donne aux travailleurs des PME un sentiment de privation», a-t-il ajouté.

La maîtrise de la flambée de l'inflation est la priorité politique numéro un de la Corée du Sud. Les prix à la consommation du pays ont bondi de 5,4% en glissement annuel en mai, soit la hausse la plus rapide en près de 14 ans. «Le gouvernement a tout fait pour stabiliser les prix. Mais les efforts gouvernementaux ne suffiront jamais», a-t-il affirmé, appelant les firmes à améliorer leur productivité et à réduire leurs coûts afin de contribuer à maîtriser l'inflation.

Sohn a fait savoir que la fédération a conseillé aux sociétés membres d'utiliser leurs ressources financières pour l'emploi et de meilleures conditions de travail pour les petits affiliés et sous-traitants, notant que les entreprises sont bien conscientes des problèmes liés aux fortes augmentations de salaire et feront des efforts actifs pour résoudre ces problèmes.

Choo a également demandé aux firmes de créer plus d'emplois grâce à l'investissement et s'est engagé à assouplir les réglementations et à réformer le système fiscal ainsi que le marché du travail pour soutenir leurs activités.

En mai dernier, de grandes entreprises ont annoncé des plans d'investissement massifs. Samsung a déclaré qu'il investirait 450.000 milliards de wons (350,16 milliards de dollars) dans les semi-conducteurs et d'autres secteurs clés d'ici 2026, et le principal constructeur automobile Hyundai Motor Co. a promis 63.000 milliards de wons d'investissements d'ici 2025 afin de renforcer ses futures activités de mobilité.

En réponse, Sohn a appelé le gouvernement à mener à bien sa forte campagne de déréglementation, les réductions des droits de succession et d'autres mesures de réforme. La fédération prévoit de soumettre des propositions détaillées sur les révisions fiscales au gouvernement le mois prochain, a ajouté le chef.

L'administration Yoon Suk-yeol s'est engagée à poursuivre des politiques économiques centrées sur la croissance et la déréglementation tirées par le secteur privé face à de multiples vents contraires.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page