Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 31 août -- La Corée du Sud lèvera plus tard cette semaine son exigence actuelle de test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) avant le départ pour les voyageurs entrants, a annoncé ce mercredi le gouvernement.

La nouvelle règle qui entrera en vigueur samedi est intervenue après qu'un comité consultatif d'Etat sur les maladies infectieuses a recommandé au gouvernement de lever les tests obligatoires de réaction en chaîne par polymérase (PCR) avant le voyage pour ceux venant dans le pays.

La décision a été annoncée lors d'une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité présidée par le deuxième vice-ministre de la Santé Lee Ki-il. Actuellement, les voyageurs entrants sont tenus de montrer un résultat négatif à un test PCR dans les 48 heures ou à un test antigénique rapide dans les 24 heures avant leur départ pour la Corée du Sud.

Lee a noté durant cette réunion que «tous les passagers sud-coréens et étrangers des avions et des navires arrivant dans le pays à partir de ce samedi ne seront plus obligés de présenter un certificat de test PCR négatif». Cependant, l'obligation de test obligatoire dans les 24 heures après l'arrivée sera maintenue. Les professionnels du tourisme et du voyage ont présenté leur avis favorable à cette décision.

Ce mercredi, les autorités sanitaires ont rapporté 103.961 nouveaux cas d'infection, dont 458 cas provenaient de l'étranger, portant le bilan à 23.246.398, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA). Il s'agit d'une baisse de 11.677 par rapport aux 115.638 de la veille.

Le pays a signalé aujourd'hui 75 décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le total à 26.764, et le taux de mortalité s'élevait à 0,12%. Le nombre de patients gravement malades a atteint 569, marquant une baisse de 22 cas par rapport à celui de la veille, 591. Malgré la tendance baissière nette et le passage du pic de la vague du sous-variant la semaine dernière, les autorités ne relâchent pas leur attention sur le nombre de cas graves et de morts.

Le pays a enregistré un record de cas journaliers de Covid-19 à la mi-mars avec environ 620.000 contaminations avant de voir une diminution. Les nombres ont rebondi à six chiffres fin juillet et sont passés récemment en dessous de 200.000 conformément à la prévision du gouvernement.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page