Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La république du Suriname fait part de son mécontentement à propos de la série Netflix «Narco-Saints»

15.09.2022 à 09h29 replay time00:38

Regarder la prochaine

SEOUL, 14 sept. -- La république du Suriname a exprimé ce mercredi son mécontentement concernant la nouvelle série sud-coréenne sur Netflix «Narco-Saints» pour avoir terni l'image du pays, évoquant même une action en justice.

Selon le site du gouvernement surinamien, le ministre des Affaires étrangère du pays, Albert Ramdin, a déclaré mardi qu'il envisagerait de déposer plainte contre la maison de production de la série sud-coréenne en question.

«Narco-Saints» raconte l'histoire d'un entrepreneur sud-coréen ordinaire qui se joint à une mission secrète du service national du renseignement pour capturer un trafiquant de drogue coréen au Suriname, en Amérique du Sud.

La série a été dévoilée le 9 septembre et s'est classée cinquième au classement hebdomadaire mondial des programmes télévisés non anglophones disponibles sur Netflix.

Ramdin a déploré que même s'il s'agit d'une mafia sud-coréenne, la série décrit son pays comme «tanière de la drogue», ce qui est différent de la réalité.

Il a déclaré qu'il prévoyait non seulement d'entreprendre une action en justice contre la maison de production mais aussi de déposer une protestation auprès du gouvernement sud-coréen par le biais de son ambassadeur.

Le chef de la diplomatie surinamien a souligné que la liberté d'expression est importante mais qu'il existe des limites et que son pays ne participe pas à ce genre de trafic, selon le site.

Le message de protestation du Suriname n'a pas encore été envoyé auprès du gouvernement sud-coréen, a indiqué un responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page