Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 22 sept. -- La Corée du Sud a obtenu des investissements d'une valeur de 1,15 milliard de dollars de la part de sept entreprises nord-américaines dans les secteurs des semi-conducteurs, des batteries et de l'énergie, ce qui devrait contribuer à renforcer les chaînes d'approvisionnement dans des domaines industriels clés et à stimuler davantage les liens économiques bilatéraux, a déclaré ce jeudi le ministère de l'Industrie.

Selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, les promesses d'investissement ont été faites lors d'une cérémonie qui s'est tenue à New York, à laquelle ont assisté le président Yoon Suk-yeol et de hauts responsables du gouvernement de Séoul et des entreprises étrangères.

Parmi elles, Applied Materials, le plus grand fabricant mondial d'équipements pour semi-conducteurs, et deux fournisseurs de matériaux pour puces, DuPont et Entegris, prévoient de construire chacun un centre de recherche et développement en Corée du Sud, a indiqué le ministère.

Le fabricant de pièces automobiles BorgWarner a décidé d'établir un centre de R&D en Corée du Sud pour les VE et les voitures hybrides, et le fabricant de batteries Solid Energy System a également promis d'établir un centre de recherche pour développer la prochaine génération de batteries pour VE, ainsi que des installations de production en Corée du Sud, selon le ministère.

La société canadienne Northland Power prévoit de construire un complexe de production d'énergie éolienne en mer dans la région sud de la Corée du Sud, et la société américaine EMP Belstar va y établir un centre logistique écologique, a indiqué le ministère.

«Les promesses d'investissement sont importantes car elles sont étroitement liées aux objectifs politiques du gouvernement visant à renforcer les chaînes d'approvisionnement et à atteindre les objectifs de neutralité carbone», a déclaré le ministre de l'Industrie Lee Chang-yang lors de la cérémonie.

«Nous accorderons davantage d'incitations aux investissements étrangers dans les industries de pointe et réformerons les règles discriminatoires ou autres réglementations qui ne répondent pas aux normes internationales», a-t-il ajouté.

Au cours des six premiers mois de cette année, la Corée du Sud a reçu pour 11,09 milliards de dollars de promesses d'investissements directs étrangers, selon les données du gouvernement.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page