Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 26 sept. -- Le président Yoon Suk-yeol a vu sa cote de popularité reculer légèrement à la fin de la semaine dernière, a montré ce lundi un sondage réalisé par Realmeter de lundi à vendredi derniers auprès de 2.533 personnes âgées de 18 ans ou plus, après que ses remarques avec un langage déplacé ont été capturées par un micro lors de sa visite à New York.

D'après le sondage, 34,6% des sondés ont positivement évalué le travail de Yoon, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à la semaine dernière. La part des opinions défavorables s'est élevée à 62,2%, en baisse de 1 point de pourcentage.

La cote de popularité de Yoon a toutefois montré une tendance baissière en passant de 36,4% mardi à 32,8% vendredi.

Ce recul pourrait être attribuable aux critiques dont fait l'objet Yoon pour son usage de mots vulgaires dans une conversation privée avec ses conseillers capturée par un micro au cours de son voyage à New York vendredi, selon Bae Cheol-hol, haut analyste de Realmeter.

Bien que l'enregistrement ne soit pas clair en raison du bruit environnant, beaucoup pensent que Yoon a utilisé un langage déplacé pour parler du Congrès américain et du président Joe Biden car les sous-titres d'une chaîne de télévision indiquaient cela.

Mais le bureau de Yoon a rejeté plus tard cette version, soulignant qu'il n'a pas mentionné le Congrès américain ni Biden, et a dit à la place qu'il serait embarrassé si l'Assemblée nationale contrôlée par l'opposition refuse les 100 millions de dollars qu'il s'est engagé à donner au Fonds mondial.

L'enquête comporte une marge d'erreur de 1,9 point de pourcentage et un niveau de confiance de 95%.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page