Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 30 sept. -- Le président Yoon Suk-yeol a refusé ce vendredi l'appel à destituer le ministre des Affaires étrangères Park Jin, malgré les pressions du principal parti d'opposition, le Parti démocrate (PD).

Dans un message envoyé aux médias, Kim Eun-hye, secrétaire présidentielle principale chargée des affaires de presse, a déclaré que Yoon n'accepterait pas la motion de censure parlementaire appelant à la démission de Park, cherchant à le rendre responsable de ce que le PD décrit comme un voyage désastreux du président Yoon à l'étranger. Aucune autre explication n'a été fournie.

Le PD, qui occupe 169 des 299 sièges parlementaires, a adopté jeudi cette motion malgré le boycott du vote par le parti au pouvoir, le Parti du pouvoir du peuple (PPP).

Le PD a dépeint le récent voyage de Yoon en Grande-Bretagne, à New York et au Canada comme un fiasco diplomatique fait de gaffes et maladresses. Le parti pense que Park, en tant que haut diplomate, devrait en être tenu responsable.

Yoon a déclaré jeudi que «le ministre des Affaires étrangères Park Jin est une personne remarquablement compétente et est constamment en voyage à travers le monde pour le bien de l'intérêt national au point que je suis inquiet pour sa santé», devant les journalistes à son arrivée au bureau présidentiel.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page