Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 nov. -- Le président Yoon Suk-yeol a demandé au PDG de Tesla Inc., Elon Musk, de construire une usine de fabrication de véhicules électriques (VE) en Corée du Sud, lors d'une visioconférence avec l'entrepreneur milliardaire ce mercredi, a fait savoir son bureau.

Yoon a formulé cette demande après que Musk a présenté le plan de Tesla de bâtir une usine géante en Asie destinée à produire des VE finis et le PDG a répondu positivement, a indiqué le bureau présidentiel dans un communiqué de presse.

«Le président Yoon a expliqué l'écosystème de l'industrie automobile sud-coréenne de top niveau et les conditions d'investissement et demandé qu'il investisse en Corée du Sud», a-t-il déclaré. «En réponse, Musk a déclaré qu'il examinait la Corée du Sud comme l'un des premiers sites candidats pour les investissements et qu'il comptait décider après un examen global des conditions d'investissement des pays candidats asiatiques, incluant les compétences humaines et technologiques, et de leur environnement de production.»

Musk a également noté que Tesla était un grand acheteur d'excellentes pièces détachées fabriquées en Corée du Sud pour ses produits de conduite autonome et d'intelligence artificielle et exprimé un engagement à investir dans les infrastructures de recharge pour VE en Corée du Sud, selon le bureau.

Il a estimé que la valeur totale de ses achats de composants auprès de fabricants sud-coréens dépasserait les 10 milliards de dollars l'année prochaine.

Yoon a loué Musk pour ses succès dans les industries des VE et spatiale en soulignant que la Corée du Sud s'emploie à développer son industrie spatiale sur tous les fronts. Il a notamment évoqué le lancement couronné de succès de la fusée spatiale Nuri en juin et appelé à la coopération entre SpaceX de Musk et des entreprises aérospatiales sud-coréennes.

«Le président Yoon a dit que, s'il y a des réglementations déraisonnables faisant obstacle aux investissements des entreprises novatrices mondiales dans le domaine des technologies de pointe en Corée du Sud, il les réformerait en conformité aux normes mondiales», a ajouté son bureau.

Cette visioconférence est intervenue après que Musk a annulé son voyage à Bali, en Indonésie, plus tôt ce mois-ci, où les deux hommes devaient initialement se rencontrer en personne.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page