Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 24 nov. -- La Banque de Corée (BOK) a relevé ce jeudi son taux d'intérêt directeur de 0,25 point de pourcentage dans sa dernière décision dans le but de contenir les pressions inflationnistes toujours persistantes mais a ralenti le rythme de resserrement à la vue des taux de prêts bancaires très élevés par crainte des impacts sur l'économie.

Le Comité de politique monétaire de la BOK a voté en faveur de l'élévation du taux repo de référence à sept jours à 3,25% lors d'une réunion de fixation des taux tenue plus tôt dans la journée. Cette décision représentait la neuvième augmentation du coût d'emprunt par la banque centrale, pour un total de 2,75 points de pourcentage, depuis qu'elle a procédé à sa première hausse de taux en 13 mois en août de l'année dernière, mettant fin à son assouplissement monétaire de l'ère de la pandémie et faisant face aux préoccupations croissantes en matière d'inflation.

Elle est également intervenue après que la BOK a relevé le taux de référence lors des six réunions précédentes, une première dans l'histoire de la banque centrale. En octobre, elle a procédé à sa deuxième hausse de taux de 0,50 point de base, un «big step». La récente séquence d'augmentations rapides du taux vise à freiner l'inflation qui a été soumise à une pression à la hausse croissante des prix élevés de l'énergie en particulier.

Les prix à la consommation du pays, un indicateur majeur de l'inflation, ont grimpé de 5,7% en octobre dernier en glissement annuel, légèrement rapide par rapport au mois précédent, 5,6%. Ces chiffres sont tout de même beaucoup plus élevés que la cible à moyen terme de 2% de la BOK.

Les exportations du pays ont enregistré une chute annuelle de 5,7% en octobre dernier, la première baisse sur un an depuis deux ans de ses expéditions à l'étranger. Le mois dernier, la balance commerciale a également marqué un état déficitaire pour le 7e mois consécutif en raison de la croissance des importations. Avant-hier, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a revu à la baisse sa perspective de croissance 2023 pour la Corée du Sud à 1,8%, tandis que la BOK a donné aujourd'hui une prévision en baisse à 1,7% pour l'an prochain.

Un autre facteur qui a apparemment influencé la décision du relèvement du taux ce jeudi est l'écart entre les taux directeurs de la Corée du Sud et des Etats-Unis. Au début de ce mois-ci, la Réserve fédérale américaine (Fed) a effectué un relèvement de 0,75 point de pourcentage de ses taux, un «giant step», à 3,75-4,0%, ce qui est plus haut que celui de la Corée du Sud, un cas très rare. La prochaine décision concernant le taux directeur par la banque centrale sud-coréenne sera prise le 13 janvier 2023.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page