Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 25 nov. -- Au 2e jour de la grève générale et nationale des syndiqués de la Solidarité des camionneurs, réclamant la levée de la date limite d'application du système tarifaire visant à garantir la sécurité routière et l'extension des véhicules et des types de marchandises bénéficiaires de ce système, les secteurs sidérurgiques, les terminaux portuaires ainsi que le dépôt de conteneurs commencent à connaître des perturbations ou des paralysies.

Les syndiqués participant à cette grève générale ont pris part à la manifestation régionale d'hier pour lancer cette lutte alors que des rassemblements et des séances d'information auprès d'autres travailleurs du secteur ont été organisés à l'échelle nationale, notamment dans les principaux ports, dont les deux ports à Busan ainsi que les deux terminaux portuaires d'Incheon.

L'usine sidérurgique de POSCO à Pohang dans la province du Gyeongsang du Nord n'arrive pas à expédier 8.000 tonnes de produits d'acier depuis le 24 novembre, son volume journalier d'exportation. L'usine à Pohang gravement touchée par le typhon numéro 11 de cette année, Hinnamnor, est en travaux de restauration et son volume de production a fortement diminué.

Quant aux usines automobiles de Hyundai à Ulsan, proche de Pohang, elles ont subi des perturbations de livraison des véhicules en raison de la grève des conducteurs de camions transporteurs. A l'heure actuelle, les employés du centre logistique de Hyundai effectuent eux-mêmes la livraison des véhicules aux propriétaires. L'autre constructeur automobile, Kia à Gwangju, commence à manquer d'espace pour stationner quelque 2.000 véhicules par jour à livrer aux clients. L'entreprise a mobilisé d'autres espaces où les garer temporairement.

Par ailleurs, les zones industrielles pétrochimiques au port de Gwangyang dans la province du Jeolla du Sud ainsi que l'usine sidérurgique de Posco située dans la même ville commencent à connaître une perturbation logistique surtout concernant les exportations. L'usine de ciment à Jecheon dans la province du Chungcheong du Nord, Asia Cement, a arrêté les livraisons routières depuis deux jours. Sur l'île de Jeju, le transport des clémentines ainsi que les bouteilles d'eau minérale a connu des perturbations.

Les dépôts de conteneurs, notamment celui à Uiwang dans la province du Gyeonggi commencent à avoir moins de conteneurs. Hier le volume d'entrée des conteneurs s'est élevé à 1.386 EVP (équivalent vingt pieds), bien inférieur à la moyenne journalière de 4.903 EVP. Actuellement, les camions disponibles ne s'élèvent qu'à 12 sur un total de 605 véhicules stationnés dans ce dépôt à Uiwang. Quant au port de Busan, le volume d'entrée et de sortie des conteneurs s'est élevé à 9.956 EVP à 17h le 24 novembre alors qu'il y a eu 24.713 EVP la veille.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page