Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

WASHINGTON/SEOUL, 24 jan. -- Le président américain Joe Biden a nommé une officielle du département d'Etat au poste d'envoyée spéciale pour la défense des droits de l'Homme en Corée du Nord, a annoncé lundi (heure des Etats-Unis) la Maison-Blanche.

Julie Turner, directrice de l'Asie de l'Est et du Pacifique au bureau de la démocratie, des droits humains et du travail du département d'Etat a été choisie pour occuper la fonction d'envoyée spéciale sur la question des droits de l'Homme en Corée du Nord, a-t-il été détaillé.

«Turner a travaillé pendant plus de 16 ans au Bureau de l'Asie de l'Est et du Pacifique à des postes à responsabilité croissante, focalisés principalement sur les questions liées à la promotion des droits humains en Corée du Nord, dont celui d'assistante spéciale au Bureau de l'envoyé spécial sur les questions des droits humains en Corée du Nord», a-t-il été indiqué dans un communiqué de presse.

Si sa nomination est confirmée, Turner occupera le rang d'ambassadeur et sera la première personne à occuper ce poste depuis début 2017, a ajouté la Maison-Blanche. Elle possède un diplôme de maîtrise de l'université du Maryland à College Park et parle français et coréen, selon la Maison-Blanche.

(Yonhap)

(FIN)

Accueil Haut de page