Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 24 jan. -- Les autorités militaires projettent d'assembler un missile hypersonique air-sol au S2 de cette année dans le but d'effectuer un essai l'an prochain suivant le compte-rendu du ministère de la Défense rapporté au président au début de cette année, d'après les autorités militaires et des professionnels de l'industrie de la défense ce mardi. Le missile hypersonique pourra dépasser Mach 5 (plus de 6.120 km/h) et sera capable d'effectuer une manœuvre irrégulière de gauche à droite.

Dans le compte-rendu du ministère, il a été mentionné que le projet de développement de technologies de poussée d'un projectile volant à une vitesse hypersonique aura pour but d'accroître les capacités à contrer les armes de destruction de masse nord-coréennes. L'Agence pour le développement de la défense (ADD) sera en charge d'acquérir les technologies architecturales du missile hypersonique air-sol et projette de concevoir un prototype du missile guidé qui équipera un avion avant d'effectuer un tir d'essai.

Actuellement, l'équipe de recherche est dans la phase d'examination en détail de l'architecture du modèle et en train de concevoir l'équipement de certification. En tenant compte de la vitesse de développement, il sera possible d'assembler les pièces du missile guidé au S2 de cette année et d'effectuer un tir d'essai l'an prochain.

Le missile hypersonique pourrait atteindre Pyongyang en 2 minutes après un tir depuis Séoul. Sept pays dans le monde sont en train de concevoir un missile hypersonique, à savoir les deux Corées, le Japon, l'Australie, la France, l'Allemagne et un autre à part les Etats-Unis, la Russie et la Chine qui sont des pays dotés de missiles hypersoniques, selon un rapport publié par le Service de recherche du Congrès (CRS) des Etats-Unis le 12 janvier 2023.

La Corée du Nord a prétendu avoir tiré un missile hypersonique de type Hwasong-8 en septembre 2021 et qu'un missile balistique nord-coréen a atteint Mach 10 le 11 janvier 2022. Le rapport du CRS a estimé que le missile nord-coréen de type Hwasong-8 pourrait atteindre la vitesse de Mach 3 et est considéré comme un planeur hypersonique (ou hypersonic glide vehicle, HGV), tandis que le missile tiré en janvier 2022 était de type mirvage ou MRV (multiple independently targetable reentry vehicle).

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page