Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 26 jan. -- L'économie du pays a crû à un rythme plus lent en 2022 en raison de la baisse des exportations causée par le ralentissement de l'économie mondiale, a annoncé ce jeudi la Banque de Corée (BOK).

Il est estimé que le produit intérieur brut (PIB) du pays a progressé de 2,6% l'année dernière, après une croissance de 4,1% un an plus tôt, a ajouté la banque centrale. Au quatrième trimestre de 2022, l'économie nationale a reculé de 0,4% par rapport à la période précédente qui avait vu une croissance de 0,3%.

La croissance de 2022 est la plus faible depuis 2020, année où l'économie s'est contractée de 0,7% dans un contexte de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). La croissance plus lente a été attribuée aux faibles exportations sur fond de diminution des ventes de semi-conducteurs et d'autres biens. Les expéditions à l'étranger ont crû de 2,9% en 2022 après une hausse de 10,8% en 2021, ont montré les données.

L'économie fait l'objet de préoccupations croissantes sur une éventuelle récession qui pourrait nuire à la demande pour les produits sud-coréens qui a été impactée par le durcissement monétaire visant à réduire l'inflation élevée.

Les restrictions antivirus strictes en Chine, en particulier, ont frappé les exportations sud-coréennes l'année dernière alors que l'accès au plus grand marché au monde a été bloqué. La consommation privée a progressé de 4,4% l'année dernière, une accélération par rapport à la hausse de 3,7% en 2021, apparemment grâce à l'assouplissement des mesures antivirus.

Les investissements dans les biens d'équipement, cependant, ont diminué de 0,7% l'année dernière, par rapport à une progression de 9% l'année précédente. Les investissements dans la construction ont reculé de 3,5% après une baisse de 1,6% en 2021. Les dépenses du gouvernement ont augmenté de 4,2% l'année dernière, une croissance plus faible par rapport à la hausse de 5,6% de l'année précédente.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page